Evénements

« Joëlle KAPOMPOLE interroge la Ministre Joëlle MILQUET sur la désertion des études scientifiques dans le supérieur ».

enseignementsuperieurD’après un rapport du Conseil wallon de la politique scientifique (CPS), 45% des élèves du 2e degré et un tiers du 3e sont en option « sciences » dans le secondaire général. Ils ne sont toutefois plus que 19% dans le supérieur. On constate donc une désertion dans les amphithéâtres scientifiques qui tient à une approche trop théorique des matières et à une méconnaissance des métiers. Ce constat a particulièrement attiré l’attention de Joëlle KAPOMPOLE.

D’après le CPS, plusieurs éléments expliquent cette différence entre le secondaire et le supérieur. Il y a notamment le fait que l’enseignement des sciences est basé sur une approche trop théorique, alors qu’il faudrait adopter une démarche d’investigation.

Joëlle KAPOMPOLE a demandé à la Ministre ce qu’elle comptait mener comme démarches face à ce constat afin d’une part de favoriser une démarche d’investigation dans l’enseignement des sciences et   d’autre part de permettre aux jeunes d’avoir une bonne connaissance des métiers à exercer après les études scientifique. Elle a aussi attiré l’attention de la Ministre sur la possibilité d’offrir à l’ensemble des écoles de la Fédération Wallonie Bruxelles de fréquenter le Parc d’Aventures Scientifique « PASS » de Frameries qui est un excellent outil de vulgarisation scientifique.