Evénements

Situation de Télé MB – Communiqué de presse de la Fédération socialiste Mons-Borinage

télémb

Suite à une première réunion le 11 décembre dernier entre les responsables de TLMB et le bureau de la Fédération socialiste de Mons Borinage, le Président fédéral Nicolas Martin a réuni une seconde fois les bourgmestres, parlementaires et leaders communaux du PS le 18 décembre afin de prendre connaissance des informations complémentaires qui avaient été sollicitées auprès des responsables de la chaîne régionale.

Après avoir entendu le représentant de la délégation syndicale, Patrick Salvi, ainsi que les responsables de la chaîne, le bureau a marqué son accord sur un refinancement conditionné de TLMB afin de sauver la chaîne et de garantir sa pérennité.

L’analyse chiffrée a permis d’identifier deux types de problèmes : d’une part, la problématique du manque de trésorerie et des besoins en investissements (notamment en termes de matériel) et d’autre part, les besoins en financement structurel, notamment dus à une diminution du financement de la chaîne par le fonds de compensation des cablo-distributeurs (lequel représente une chute de revenu annuel qui atteindra 221.000 euros en 2021).

Dès lors, afin de résoudre les problèmes de trésorerie, d’investissements et de dettes du passé, le bureau a privilégié la piste d’une aide exceptionnelle  d’un million d’euros (destinée essentiellement à prendre en charge de déficit des années antérieures). Cela équivaut à une contribution supplémentaire de 0,46 cents par habitant étalé sur 10 ans.

Cela permettra surtout aux responsables de la chaîne de négocier un plan de gestion avec la délégation  syndicale afin de garantir la pérennité de la chaîne et de mettre en place un nouveau plan d’entreprise. Ce plan devra permettre d’adopter des mesures visant à rétablir l’équilibre des comptes et donc, de résoudre la problématique du déficit structurel de la chaîne (c’est-à-dire les pertes enregistrées chaque année sans tenir compte des dettes du passé).

Compte tenu de la situation financière des communes, ils est en effet indispensable pour les membres du bureau et particulièrement pour les bourgmestres, de disposer des garanties nécessaires quant à la capacité de ce plan à assurer la pérennité de la chaîne et son redressement financier.

Cette méthodologie fera l’objet d’une concertation avec les responsables du MR (Jacqueline Galant) et du CDH (Carlo Di Antonio), qui se réuniront avec le Président de la fédération PS Nicolas Martin le 26 décembre prochain. L’objectif de cette concertation entre les trois partis est de dégager un consensus permettant de garantir un avenir serein à notre chaîne régionale, qui reste cependant l’une des télévisions locales les moins  bien subsidiées de Wallonie.

Le bureau rappelle par ailleurs son attachement à une télévision régionale forte, symbole identitaire s’il en est de la région de Mons-Borinage.

Nicolas Martin,
Président de la Fédération socialiste de Mons Borinage.